NOS 10 CONSEILS POUR MIEUX VENDRE

 

Que vous passiez par un professionnel ou que vous souhaitiez vendre par vous-même, il y a des fondamentaux qui ne peuvent vous échapper. Ce sont ces détails qui font une bonne vente !

 

1- Faire établir les diagnostics et préparer un dossier

La première chose à faire est de demander à faire établir les diagnostics obligatoires. Pour vendre, vous devrez posséder le DPE (Diagnostic de performance énergétique) qui doit mentionner dans son texte l’étiquette énergie attribuée à votre logement, ainsi que le DDT. Profitez-en pour réunir les documents que l’acheteur potentiel souhaiterait consulter : factures liées aux travaux ou aménagements; derniers PV d’assemblées générales des copropriétaires, impôts locaux et fonciers …

2- Être au plus près du marché

Une bonne vente implique de générer du contact !

Il est important de fixer un prix en accord avec le marché de façon à susciter de l’intérêt. Prenez le temps de consulter les biens en vente dans votre secteur (en particulier ceux qui se vendent), faites une moyenne des prix au mètre carré. Comparez les surfaces, nombre de pièces, avec votre bien pour vous faire une idée. Des solutions en ligne existent, Meilleurs Agents propose un système assez fiable pour vous faire une idée, sachant que l’estimation la plus fiable reste celle d’un professionnel de qualité.

Nos agents sont à votre disposition pour vous donner une estimation précise au plus proche du marché. L’estimation est gratuite et ne vous engage pas, si vous souhaitez organiser une rencontre, vous pouvez indiquer les premiers éléments de l’estimation ici ou prendre contact avec l’une de nos agences. Un conseiller prendra contact avec vous pour vous faire part de son expertise.

3- Bien diffuser son annonce… mais pas trop !

Un des premiers réflexes de l’acheteur est de commencer ses recherches sur Internet. Lorsqu’on diffuse une annonce, on a l’envie légitime qu’elle soit vue par le plus grand nombre. Bien sûr, mais attention à ne pas créer un effet dévastateur, celui d’être trop vu, partout, créer une lassitude, voire pire de la méfiance chez l’internaute… L’effet de rareté génère de l’intérêt, l’effet de saturation crée le doute !

 

 

4- Ne pas multiplier les vendeurs, choisir le bon

Sur la même logique, le fait de voir un bien dans une multitude d’agences annule l’effet de rareté et multiplie la diffusion, et instaure donc… le doute.

Nos annonces sont diffusées sur une quarantaine de canaux: imaginez un acheteur qui navigue sur 5 plates-formes connues. Il y a de fortes chances qu’il voit plusieurs fois notre annonce. Les photos et les descriptions sont cohérentes, votre bien lui plait, il fait partie de sa pré-sélection. Il voit aussi l’annonce que vous avez diffusée : il voit votre bien 10 fois. Multipliez ça avec 2 agences supplémentaires, l’acquéreur potentiel voit  40 fois l’annonce en une semaine. L’effet de rareté n’existe plus, ainsi que les arguments liés au maintien de prix, l’intérêt généré… Nous avons de nombreux exemples liés à l’efficacité d’une vente exclusive ou à des canaux resserrés, nous nous ferons un plaisir de vous les présenter.

5- Mettre son bien en valeur… avec de belles photos

C’est le critère qui génère la pré-sélection après la surface, la localisation et le prix. Certains professionnels mettent les photos au 1er rang du top 5 des éléments déclenchant un contact !

Vos photos doivent être claires et lumineuses. Mettez les pièces en valeur en déplaçant des meubles ou en accentuant la lumière, tout en restant conforme à la réalité, il ne faut pas décevoir pendant la visite. Vous pouvez également contacter un photographe professionnel. Nous vous offrons ce service dans notre offre Clé En Main.

6- La visite, la première impression est décisive

Dés son arrivée l’acheteur potentiel doit avoir une impression positive de votre bien.

Pour une maison par exemple, il est nécessaire de bien soigner son extérieur : jardin propre, pelouse tondue, ramassage des feuilles mortes… Libérer les lieux de passage, repeindre ou nettoyer les huisseries (entretien PVC), mettre les déchets à l’abri des regards. Autant de détails à mettre en place pour faire la différence.

 

 

7- Un intérieur propre et net

Un bien parfaitement entretenu jusque dans les moindres recoins contribue à sa valeur marchande.

Il ne faut rien négliger: rafraichir les peintures, colmater les fissures apparentes, nettoyer les joints d’étanchéité, robinetterie brillante, linge de maison impeccable… Réparez les fuites d’eau (robinets, chasse d’eau…), ne pas laisser de câbles électriques apparents, toujours mettre une ampoule. Les pièces principales doivent être mises en valeur, aérées… n’hésitez pas à déplacer vos meubles. Autant d’éléments qui vont aider l’acheteur à se projeter dans votre intérieur ! Votre bien doit produire une sensation conviviale et accueillante, l’éclairage naturel donne une sensation d’espace. Ouvrez les volets ou stores, tirez les rideaux. Tout doit être rangé, ordonné. Soignez l’ordonnance des placards, dressing, penderie…dégagez les couloirs, escaliers. Le déplacement doit être fluide. Désencombrez vos meubles (bibelots, photos de famille, collections, appareils ménagers…) Organisez, désencombrez et rangez votre garage.

Ne conserver que le nécessaire, l’acheteur veut des espaces de rangement pratiques.

8 – Une bonne visite est une visite faite dans la sérénité !

Pour garantir une bonne visite veillez à éloigner vos animaux domestiques, éteignez radio et téléviseurs,  évitez les heures où la vie de la maison est débordante, enfants rentrant de l’école ou réunions familiales. L’acheteur doit se projeter, dépersonnalisez votre intérieur. Si cela est possible créez une décoration simple et moderne, privilégiez les couleurs neutres et les espaces de vie libérés.

9 – Exigez des comptes-rendus de visites

Pour savoir précisément si votre agent immobilier fait son travail correctement, exigez des comptes-rendus de visites à intervalles réguliers. Cela vous permettra également de vous faire un avis sur les attentes des clients et les points à mettre en avant ou à améliorer.

10 – Soyez attentif aux propositions d’achat

Si le futur acquéreur vous fait une offre à la baisse, ne refusez pas forcément tout de suite. Dites plutôt que vous allez réfléchir, cela vous permet de comparer les propositions sans fermer la porte à un acquéreur sérieux et motivé.

 

Tous ces éléments fondent le quotidien de notre métier et nous sommes prêts à vous accompagner dans vos démarches immobilières. N’hésitez pas,  contactez-nous.